C’est quoi les « Soft skills » ?

marguerite-74886_640

On en parle beaucoup,  dans le recrutement, le management et les métiers de la vente et des service.

Pole emploi  en a fait un sujet d’actualité et même le développement de l’intelligence artificielle amène à repenser l’humain à valeur ajoutée,  sous l’angle des « softs skills ».

Mais c’est quoi véritablement, me direz-vous ?

Pour moi,  qui suis spécialisée dans la formation aux « soft skills de l’efficacité relationnelle et commerciale », ce sont de formidables leviers d’efficacité et de bien-être  pour soi et son écosystème relationnel et professionnel.

Mais revenons à nos moutons. En traduction littérale,  les « soft skills » ou compétences « molles » sont le versant opposé des compétences « dures » ou « hard skills ».

Les premières relèvent du  champ des « savoir-être, des compétences comportementales et humaines», les secondes de celui des « savoir et savoir-faire », autrement dit : les compétences techniques et métiers.

De fait, chaque métier suppose un minimum de connaissances spécifiques et une mise en action de ces connaissances pour pouvoir faire état d’une qualification, de compétences opérationnelles, d’une maitrise voire d’une véritable expertise.

Que vaudrait le travail d’un boulanger, d’un architecte informatique, d’un designer ou d’un avocat d’affaire sans cela ?

Pourtant,  les compétences « métiers » ne suffisent plus en soi.

Désormais : « savoir collaborer « relationner », « motiver ou s’auto motiver » ou encore « gérer ses émotions et ceux de ses clients ou collaborateurs » deviennent des « must have » et des qualités humaines recherchées dans les métiers de la vente, des services et le management.

La relation client n’est pas à la traine, au contraire.  Car pour atteindre en effet le fameux « whaou effect *» de solides compétences humaines sont requises. A telle enseigne que la largeur du spectre des « soft skills » pour les profils commerciaux notamment,  ne cesse d’augmenter,  à la mesure sans doute des exigences du marché et de clients de plus en plus volatiles (génération « zapping ») et difficiles à fidéliser.

Ainsi les « soft skills » des métiers des services et de la vente se développent de manière exponentielle. Désormais, outre : le sens relationnel, des qualités d’écoute et de conseil et l’incontournable sens du service ou » customer centric » (orientation client), s’ajoute selon les typologies de métier, d’entreprise et de marché mais aussi les clients et le niveau de la concurrence, des qualités humaines multiples et variées touchant à 5 grands domaines :

1-Les compétences émotionnelles : empathie, conscience de soi, maitrise de soi, gestion du stress…

2-Les compétences comportementales et relationnelles : flexibilité comportementale, agilité relationnelle, ouverture et bienveillance pour gérer des situations délicates ou des personnes difficiles …

3-Les compétences mentales : dynamisme, enthousiasme, auto motivation,  esprit de conquête, sens du défi, flexibilité mentale pour gérer les objections ou recadrer les des représentations client négatives ou fausses…

4-les compétences intellectuelles : prise de recul, esprit critique, prise de décision, capacité d’analyse, créativité…

5-les compétences sociales : politesse, entregent, esprit de réseau, adaptabilité, respect des codes et des cultures d’entreprises…

Vous l’aurez compris face à des offres ou des compétences techniques équivalentes entre deux personnes, les » softs kills » représentent : « la petit différence qui fera toute la différence ».

D’où l’intérêt de les cultiver, les optimiser et les développer.

Chez Efficatis, nos thématiques de formations privilégient 3 « soft skills » majeurs pour pour réussir et s’épanouir dans son métier :

-l’agilité relationnelle pour savoir ;  communiquer, manager,  vendre et s’adapter quel que soit le  style comportemental de son interlocuteur (Modèle DISC, méthode des couleurs)

-l’empathie pour mieux comprendre les fonctionnements et les besoins de ses clients ou collaborateurs.

et enfin,

-l’affirmation de soi ou Assertivité pour se positionner clairement dans les échanges (client ou collaborateurs),  développer ou optimiser son leadership et  gérer plus efficacement tout types de situations relationnelles (délicates ou difficiles).

Et vous quels est votre top 3 ?

Belle journée !

Et au plaisir de vous lire.

MJ

* Quand le niveau de satisfaction client atteint des sommets et se situe au dela de ce que l’on pouvait espérer, d’ou le fameux cri du coeur  : « whaou ! »

PS / Crédit photo Pixabay, auteur : Geralt

 

Astuce N°5 : bien identifier son pire ennemi…

Bonjour à tous et très bonne année 2018 !

Changement d’année, changement de fonctionnement. Je partage avec vous cette vidéo surprenante, recommandée par une de mes stagiaires.
Elle se reconnaitra. Merci Sophie !

Belle illustration des méfaits de… l’auto sabotage et des pistes de réflexion pour avoir une vision plus  réaliste et positive de soi !

Et vous, qu’est-ce que cela vous inspire ?

Au plaisir de vous lire !

MJ

Astuce N°4 : Faites le point avec la boussole de l’aide .

 

visuel-astuce-4
l’outil : la boussole de l’aide pour identifier ses besoins ou manques

Qu’est-ce que c’est ?
Un outil simple et efficace pour identifier ses besoins ou ses manques quand on se sent déboussolé et du coup, …pouvoir y remédier 🙂

Pourquoi ?

Parce que si l’on a besoin à un moment T de renforcer son mental, c’est bien la preuve qu’il est affaibli et qu’il manque quelque chose pour retrouver le cap de son efficacité et de son bien-être.
Or, savoir sur quoi et en quoi, autrement dit : sur quelle(s) direction(s) se focaliser,  permet non seulement d’en prendre conscience mais aussi et surtout de lancer les mesures nécessaires pour y remédier.

Le protocole :

1/ Repérez une situation problématique :
Le « Quoi ? »
= la situation problématique
Ex : une difficulté à gérer les relations difficiles avec ses clients ou ses collaborateurs.

2/ Identifiez ses carences, besoins, manques, dans les différentes directions de la boussole :
Le « Sur quoi » ?
= les directions ou pistes d’amélioration pour aller dans le sens de son efficacité et de son bien-être
Ex : identification d’un manque au niveau de la direction « compétences » pour savoir-faire un refus ou une critique sans altérer la relation.

3/ Evaluez les pistes pour y remédier (seul ou accompagné ) :
Le « Comment » ?

Exemples d’options possibles dans le cadre de notre offre  Efficatis :
-une montée en compétence (Axe : Compétences = besoin de Formation) ?
-une réflexion personnelle ou une actualisation de ses habitudes, modes de pensée et de fonctionnement (Axe : Confiance, Leadership ou Axe :  Sens,  Cohérence, valeurs = besoin de Coaching) ?
-le soutien d’un groupe de pairs (Axe : Expérience = besoin de retour d’expérience = Codéveloppement) ?

4/ Décidez du plan d’action et de ses modalités :
Le « Quand » ?
Ex : s’inscrire à une formation de 2 jours sur l’affirmation de soi ou à la gestion des relations difficiles.

Vous disposez désormais de l’outil et de la méthode, alors à vous de jouer !

Et si vous souhaitez échanger ou être accompagné dans votre analyse, merci de nous contacter par mail à mariejouault@efficatis.fr .

Belle journée !

MJ

Astuce N°6 : Développer vos compétences = gagner en confiance

038492

Aviez-vous vu ce magnifique documentaire  ?

Un film passionnant, sensible qui nous plonge dans la préparation d’un groupe d’étudiants à l’un des exercices les plus « anxiogènes » pour l’être humain : la prise de parole en public.

Le contexte : un concours d’éloquence : ELOQUENTIA

Le public concerné : de jeunes étudiants (garçons et filles) du fameux « 93 » peu habitués à l’exercice mais prêt à s’investir et à relever le défi pour oser  : se dire, s’affirmer, exister et convaincre avec conviction et émotion.

Les moyens mis en place pour permettre à chacun de monter en compétence et en confiance ?

-une équipe pluri-disciplinaire dévouée, composés de spécialistes de l’expression orale, écrite et de la communication efficace : un avocat, un professeur de théâtre, un rappeur poète.

-un timing d’entrainement ambitieux, en mode « step by step » sur 6 semaines.

-un mix d’apports théoriques (l’art de la rhétorique, de l’improvisation, le travail sur la respiration, la préparation mentale) et de mises en situation toujours adaptées, aidantes, pertinentes, amusantes pour progresser et s’ajuster.

-un accompagnement exigeant et bienveillant de la part de l’ensemble des intervenants qui concoure à une dynamique de groupe positive et au plaisir de travailler ensemble.

Résultat : de grands moments d’émotion, de révélations sur ce potentiel souvent ignoré, inexploité voire bridé par les pensées limitantes et les « étiquetages », du plaisir, de la confiance, la satisfaction d’avoir pu se développer, grandir, sortir de sa zone de confort et atteindre une « meilleure version » de soi même.

Pour finir une apothéose pour tous avec la reconnaissance d’une institution et même la confirmation de véritables vocations pour le gagnant et sa brillante adversaire.

C’est cette énergie et ce plaisir que je retrouve dans le regard de mes stagiaires lors des formations et entraînements que nous proposons.

Pensez-y, quand le « moral est dans les chaussettes » ou qu’on a l’impression de ne plus avoir d’énergie ou d’envie, se former, se développer professionnellement, s’ouvrir à autre chose, et donc innover en termes de : savoir, savoir-faire, savoir dire ou savoir-être est précieux.

C’est un moment pour se revitaliser au contact de ses pairs, tenter des choses sans peur du jugement, se découvrir avec ses forces et ses points de vigilance, se renforcer mentalement car on a appris et compris des choses utiles pour soi et sa pratique.

C’est souvent aussi l’occasion de porter un autre regard sur soi, plus ouvert, plus bienveillant et… confiant.

 

MJ

Notre mission

Impression

-Vous aider à tisser des relations clients plus efficaces et plus sereines, en mode  « HtoH », « d’Humain à Humain », et « win/win »

ET

-Gagner en « efficacité et en bien-être » dans votre vie professionnelle.

Notre offre Efficatis  =  un dispositif « souple, progressif, à la carte » visant à :

1)    Vous donner des clefs « d’efficacité relationnelle et commerciale » via des formations ciblées et axées sur le comportemental, les compétences humaines, sociales (« soft skills »), le savoir-être professionnel de la Relation Client dans toutes ses expressions ( téléphone, face à face, mail, chat) et à tous les niveaux du parcours de vente (de la prise de contact à la gestion des « couacs et difficultés relationnelles »).

2)    Vous aider à trouver les vôtres,  à mieux vous connaitre et vous comprendre, via l’accompagnement individuel (coaching) ou collectif  (groupes de codéveloppement* et coaching d’équipes)

3) Vous accompagner dans une démarche d’innovation permanente, d’analyse et d’amélioration continue de vos pratiques professionnelles dans la confiance et la bienveillance via un processus réflexif et créatif, orienté solutions et résultats « gagnant/gagnant ».

*méthode d’amélioration de ses pratiques professionnelles au contact de ses pairs.

Nos Formations : Efficacité relationnelle et commerciale, Efficacité Professionnelle
Agilité relationnelle et commerciale
  • Focus « soft skills » et dimension « comportementale » de la Relation Client

-Communiquer et coopérer efficacement avec le langage DISC*

-Convaincre et vendre efficacement avec le langage DISC*

-S’affirmer quand « ça coince ou ça grince » et ré-harmoniser la relation « client/fournisseur »

-Bien vivre et « ré-enchanter » la relation client, au téléphone ou en face à face

-S’affirmer dans sa posture et développer son leadership commercial

  • Efficacité professionnelle :

-Gestion du temps et des priorités

-Prise de Parole en Public

-Affirmation de soi et techniques d’assertivité

————————————————————————————-

Modalités : au choix pour votre efficacité et votre bien-être

-Accompagnement individuel ou d’équipes (sur site ou par téléphone)

-Ateliers/Formations (intras uniquement) : format de 1 à 2 jours ou de 1 à 3 heures 30 pour les ateliers « découverte ».

-Animation de groupes de Codéveloppement et de Co créativité : séances mensuelles de 3 heures, sur une année minimum pour des profils : entrepreneurs ou commerciaux.

Pour un premier échange  : Contactez  Marie JOUAULT au 06 69 00 08 41 ou par mail : mariejouault@efficatis.fr.

Astuce N°3 : faites des pauses !

hamster-1149177_1280(1)

 

Quand le mental s’emballe et que le changement fait peur ou perturbe.

Objectif :  prendre du recul et de la hauteur, faire stop au « petit hamster qui tourne dans la tête » pour accepter, digérer, transformer ou mieux vivre le changement.

Car la vie professionnelle n’est pas « un long fleuve tranquille ». Le monde de l’entreprise bouge, génère des périodes de changements, de turbulences voire, de véritables « états d’âme professionnels » qui mettent le mental, à rude épreuve.

Qu’il soit « subi » : changement de stratégie d’entreprise, de « business model », d’offre, de plan de rémunération ou « volontaire » : changement de poste, d’entreprise, de métier, d’identité professionnelle (suite au lancement de son activité ou de son entreprise par exemple), le changement est impactant tant sur le plan personnel, professionnel que mental et comportemental.

Il peut notamment occasionner de grands moments de solitude, de perte de confiance en soi, de démotivation, de baisse de résultat et de performance, voire de souffrance au travail (dans sa phase ultime).

Combien de commerciaux, se sentent « perturbés », « anxieux», voire « découragés» par des changements représentant pour eux, un péril ou une menace.

Et, même des publics « motivés et agiles » comme les « jeunes entrepreneurs » peuvent être « déstabilisés ». Passer le « cap de la vente, partir à « la conquête client » n’est pas toujours simple. Et encore moins quand auparavant, d’autres s’en chargeaient à votre place ou que vous étiez l’ »expert » d’un seul domaine.

De fait, quelque soit le comportement adopté : fuir, résister, déprimer, un temps personnel de réflexion et de pause s’avère nécessaire pour pouvoir : calmer le mental et envisager le changement différemment (menace ou opportunité?).

Bref, la pause s’impose pour se poser et se reposer. Et plus encore pour les commerciaux et les entrepreneurs,  dont le mental s’avère une clef majeure d’efficacité et de bien-être.

Moyens ?

  • prendre le temps de souffler et de respirer (au sens propre et figuré). Pensez aux bénéfices des exercices de relaxation et de détente (sophrologie, yoga, méditation en pleine conscience) ou de cohérence cardiaque (calmer le cœur,  c’est calmer le mental).
  • sortir le « nez du guidon professionnel ». C’est le moment de renouer des relations amicales, d’échanger sur autre chose, de faire du sport ou des activités extra professionnelles qui vous stimulent positivement et vous changent les idées.
  • prendre rendez-vous avec soi- même ou se faire accompagner pour effectuer une analyse à froid de la situation et surtout réfléchir utile pour trouver …ses propres solutions.

Bénéfices ?

  1. arrêter le « hamster dans sa roulette » et le mental qui ressasse, rumine, râle et …en définitive, ne fait rien de productif ou d’exploitable.
  2. prendre du recul sur sa réalité professionnelle (« est-ce si pire » comme disent les québécois ?).
  3. sortir de l’espace « problèmes » pour s’engager dans l’espace « solutions et actions«
  4. réduire les tensions, sources de stress, fatigue, irritabilité.
  5. reprendre le leadership de sa vie (agir, ne pas agir, mais surtout assumer ses décisions et se comporter en adulte responsable).
  6. Enfin, restaurer un niveau de confiance et d’estime en soi suffisant pour rebondir dans sa vie professionnelle et effectuer ses propres changements (perception de la réalité, actions). Car ce sont précisément les épreuves et les victoires sur l’adversité qui permettent de se développer et de se  …renforcer mentalement 🙂 .

 

A suivre et au plaisir de lire vos réactions et commentaires.

MJ