2 astuces de gestion du temps et des priorités.

Diapositive1

2 astuces simples et efficaces :

  1. Appuyez-vous sur le fameux quadrant « URGENT/IMPORTANT » ou matrice Eisenhower du nom de son inventeur -le célèbre général et président américain- pour y voir plus clair dans sa » liste de taches » ou « to do list ».
  2. Exploitez le modèle revisité par nos soins pour passer plus efficacement en mode « action » et éviter la procrastination ou la dispersion  via 4 stratégies (cf notre schéma), les 4 D  :
  • DO « à faire » pour les taches « urgentes et importantes ».
  • DROP « laisser tomber voire abandonner carrément pour celles qui ne sont ni « urgentes, ni importantes »
  • DELAY « remettre à plus tard » mais pas trop pour que le « non urgent » ne le devienne 🙂
  • DELEGATE « déléguer, faire-faire lorsque c’est possible ou faire différemment », pour « l’urgent/non important ». Objectif, concentrer ses efforts et son énergie là ou on apporte une vraie valeur ajoutée. (rappelez-vous de la loi des 20/80).

A chacun d’entre nous  évidemment de bien discerner entre les 2 critères (urgent/important) et surtout d’essayer l’outil et la méthode, dans son contexte propre, avec son emploi du temps et surtout son cadre de référence.

En effet,  que signifie pour vous le mot « urgent »  (immédiatement, dans les 10 minutes, dans l’heure, la matinée ou dans la journée ) ?

Et le terme  « important » ?

Au plaisir de vous lire.

MJ

Difficulté à se lancer dans un projet, une action ?

Un petit effort pour de grands effets
Un petit effort pour de grands effets

Problème de procrastination ?

Souvenez-vous de la célèbre citation de Lao Tseu : « Un voyage de mille lieues commence toujours par un premier pas ».

Au-delà des réflexions sur sa motivation personnelle ou les bénéfices à « agir plutôt qu’à ne pas agir », c’est une bonne manière de nous inviter à sortir de l’inertie et des périodes d’atermoiements via un processus simple et facilitant.

En bref, au lieu d’imaginer voire de fantasmer sur la longueur ou les difficultés du voyage, pourquoi ne pas fixer son attention sur un point de départ, simple et nettement plus engageant ?

Ex : donner « juste un premier coup de fil », rencontrer « juste une première personne », lire seulement « les 2 premières pages » d’un dossier ou d’un projet qui nous effraie ou nous rebute.

Découper le » mammouth » en somme, comme le faisaient nos ancêtres, pour pouvoir revenir aisément au camp.

Avec cette tactique des « petits pas » et qui plus est, celle de ce « tout premier pas », comme jalon indispensable et déterminant pour la suite du voyage, Lao Tseu nous apprend à basculer en douceur mais fermement dans la voie de l’action et de l’engagement.

Pas à pas, via des actions simples, des objectifs graduels et facilement atteignables (on en revient aux fameux objectifs SMART), le chemin se dégage et l’issue positive se profile plus aisément à l’horizon.

Avec en prime, de belles perspectives, comme le plaisir et la fierté de s’extasier ensuite, sur le chemin parcouru !

Belle journée !

MJ